Blattella germanica (Linnaeus, 1767)

Synonyme(s) : 

Noms usuels

  • Blatte germanique
  • German cockroach
  • Cucaracha Rubia
  • Deutsche Schabe

Classification :

  • Ordre :  Dictyoptera
  • Famille :  Blattelidae
  • Genre :  Blatella
  • Espèce :  Germanica

Indice de fréquence :

5
Posté par fabien le
Retour à la liste

Généralités

La Blatte germanique est originaire de l’Afrique de l’Ouest; elle est apparût sur terre il y a plus de 400 millions d’années. En Europe elle se trouve rarement hors des villes et des lieux habités car elle ne résiste pas au froid. C'est un insecte omnivore, nécrophage et grégaire qui affectionne particulièrement les endroits chauds (25°-32°C) et humides (70%), là où sont entreposées des denrées alimentaires. Privilégiant les coins tranquilles et l’obscurité, cette espèce peut se rencontrer pratiquement partout, au contact des déchets, sous les tapisseries, dans les canalisations variées, les vide-ordures dans les cavités y compris les coffres et gaines de câbles électriques et même dans des endroits insolites comme les moteurs d’appareils électriques. ... C’est de loin la blatte la plus commune dans nos habitations (90% des cas recensées) et elle prolifère dans les entrepôts de denrées alimentaires, les boulangeries, restaurants et hôpitaux, surtout en secteur urbain. En effet dans ce milieu, qui ne subit pas de grandes variations de température et d'humidité, elle trouve des conditions idéales pour son développement (une nourriture abondante, de nombreux abris). Elle s'est parfaitement adaptée à l'habitat urbain actuel et son activité journalière est divisée entre regroupement et repos (phase grégaire) pendant le jour, suivi, pendant la nuit, d’une dispersion plutôt individuelle pour la recherche de nourriture. Elle a donc une activité surtout nocturne. Les adultes et larves peuvent aisément se déplacer sur des plans verticaux mais pas sur les plafonds. En général la composition des populations moyennes de cette espèce est constituée de 80% de larves et 20% d'adultes.

Critères de reconnaissance

Adulte

Taille    

Jusqu'à 20mm de longueur.

Aspect    

Allongé et aplati dorso ventralement avec un corps mou, tête, thorax et abdomen bien visibles. Antennes longues et fines. Les yeux sont bien développés (avec plus de 2 000 facettes chacun) et lui permettent d’avoir une vision de presque 360°. Parmi les autres espèces de blattes de France la Blatte germanique est facilement reconnaissable aux 2 bandes noires longitudinales présentes sur son pronotum. Les ailes sont grandes et dépassent en longueur l'abdomen mais paradoxalement elles ne permettent pas à l'adulte de faire un vol soutenu. Les ailes sont plus longues chez la femelle ce qui permet de la différencier du mâle qui est aussi plus élancé. Il y a 2 cerques caractéristiques à l’extrémité de l'abdomen. Les poils tactiles de ces cerques, sont très sensibles au son et à la moindre vibration permettant ainsi à la blatte de fuir rapidement. Cette blatte (comme d'ailleurs d'autres) ne peut pas voir l’infrarouge mais réagit très bien à l’ultraviolet.

Coloration    

Jaune foncé au marron sombre, pattes entièrement claires.

Larve

Taille  

De 7 à 17mm de longueur.

Aspect    

Elle ressemble beaucoup à l'adulte mais ne possèdent pas d’ailes.

Coloration    

Brun clair uniforme.

Cycle de développement

Peu après l’accouplement la femelle sécrète une oothèque dans laquelle se trouvent les œufs. Cette dernière est déposée dans un endroit plutôt humide et à proximité d'une source de nourriture. L'oothèque des blattes est très caractéristique de chaque espèce permettant ainsi leur identification. L'oothèque de la Blatte germanique possède une paroi épaisse et résistante, elle mesure 6mm de longueur et peut contenir en moyenne une trentaine d'œufs. Ces œufs écloront de 2,5 à 4 semaines plus tard. A l'approche de l'éclosion, la femelle dissimule l’oothèque dans une quelconque anfractuosité située non loin d'une source de nourriture, la recouvrant ensuite de nourriture, ou d’excréments, pour la protéger. Chaque femelle peut produire 4 à 8 oothèques au cours de sa vie, chacune à environ 1 mois d'intervalle. Après environ 15 semaines (à 25°C) et au bout de 5 à 7 mues l'adulte sera formé. Les adultes mâles peuvent vivre jusqu’à 8 mois et les femelles jusqu’à 6 mois dans des conditions de température moyennes proches des 25°C. La température peut influer considérablement sur la durée du développement de cette espèce ainsi le cycle complet de développement peut demander jusqu’à 2 ans en conditions défavorables. Un couple de Blattes germaniques peut théoriquement engendrer plusieurs centaines de milliers de descendants ce qui explique la prolifération exponentielle de cette espèce, qui représente dans certaines conditions un véritable fléau.

Matériaux infestés

  • Chitine

  • Collagène

  • Épices, végétaux, herbiers

  • Fibres textiles vegetales

  • Kératine

  • Papier

  • Tous materiaux humides

Le régime alimentaire de la Blatte germanique est très diversifié puisque composé de tous les ingrédients composant l’alimentation humaine et animale : produits laitiers, viandes, aliments sucrés ou amidonnés, papier, nourriture pour animaux, bière, graisses diverses, ainsi que tout déchet alimentaire. Cet insecte peut même devenir cannibale en cas de grosse disette et peut supporter des jeûnes pouvant durer parfois plusieurs semaines ; par contre, il a un besoin vital de boire beaucoup d’eau. Les blattes détériorent, contaminent et souillent les aliments par leurs excréments, de plus elles laissent là où elles passent des sécrétions malodorantes. Ces insectes peuvent aussi véhiculer certains germes pathogènes (bactéries, champignons, protozoaires, helminthes).

Répartition géographique

La Blatte germanique est cosmopolite et plus ou moins répandue dans toutes les régions chaudes des 5 continents. Elle représente à elle seule 90% de la population des diverses espèces de blattes nuisibles que l’on peut retrouver dans notre habitat urbain.